Mégania De Carminel

Aller en bas

Mégania De Carminel

Message par Mégania De Carminel le Dim 18 Sep - 19:44

Prénom :
Mégania

Nom :
De Casteran (naissance encore inconnu)
De La Vallée (Adoption)
De Carminel (épouse)

Surnom :
Nucléole

Âge :
30 ans

Sexe :
Féminin

Faction :
Consortium

Rang désiré:
Big Bada Boum...
C'est chaud, ça brûle

Fonctions au sein de la faction choisie :
Soldat de rang Capitaine spécialiste en Biologie et en Physique Nucléaire travaillant pour la branche « recherche et développement » de l'armée.

Description physique :
Cette femme de caractère est de taille moyenne. Elle pourrait même se faufiler dans la foule de civils que la Police s'évertue à abattre. De ce fait, elle peut accéder à plusieurs endroits dissimulés et difficile d'accès. De sa fine taille, elle peut en tirer pleins d'atouts. Notamment de charmes. Cheveux longs châtains foncés disposant de mèches de couleur bleus foncés, elle les laisse très souvent détachés sauf lorsqu'elle doit descendre en zone radioactive. Et puis, cela lui permet de cacher, le micro émetteur qu'elle garde en permanence à son oreille gauche afin de rester en contact avec les autres. En effet, elle va souvent faire joujou avec des éléments radioactifs. Lorsqu'elle est en service, elle porte la tenue militaire obligatoire ainsi que son collier portant son identité et son matricule militaire. Ses yeux sont d'un bleu encore plus clairs et transparents que l'eau de la très ancienne époque. Nez fin et bouche fine, on pourrait dire qu'elle ne manque pas de talents pour plaire... Véritable sportive, elle est toujours en forme... D'ailleurs, elle ressemble très peu à sa sœur ainée, Fleur.

Description psychologique :
Neutre, elle en avait assez de ce système qui ne faisait qu'enfoncer les gens dans leur pauvreté. Oui, c'est une noble et alors ? Personne ne peut vraiment comprendre ce qu'elle a ressenti lorsqu'on l'a forcé à se marier. Fidèle à ses propres principes, elle croit dure comme fer à la liberté qu'elle peut avoir en travaillant pour l'armée. Lorsqu'il s'agit d'aller au combat, elle est toujours présente mais elle sait où est sa place. En tant que capitaine, elle n'est qu'un simple soldat chargé de faire du massacre parmi la populace mais elle préfère de loin être envoyé au fin fond d'une centrale nucléaire afin de stabiliser le noyau plutôt que d'aller massacrer des innocents. En effet, ayant suivit une formation de scientifique très poussée, elle devait faire ce qu'elle doit faire : travailler dans le service « développement et recherches » de l'armée et rien d'autre. Mais dans cette vie bien étrange, il ne lui reste qu'un seul objectif: rester en vie... Véritable scientifique, elle se doit être pointilleuse et curieuse afin de savoir tout ce qui se passe lorsqu'elle doit intervenir. Mais en dehors de son activité, elle agit un peu comme tout le monde : Loi des trois petits singes – rien vu, rien entendu, rien à dire -. C'est le minimum lorsqu'on travaille pour ce régime qui est loin d'être mieux que le précédent.

Particularités :
Elle est insensible aux radiations car elle a elle-même créer un dispositif évitant de mourir irradiée. Chose non négligeable. Et c'est aussi pour cette raison qu'elle est la seule à aller jouer avec des réacteurs nucléaires instables...

Histoire :
Née dans la cité riche de l'ancienne ville renommée Utopia, Mégania possédait des parents qui étaient plutôt bien côté dans la région et ils possédèrent beaucoup d'influence... Elle à grandit très heureuse et elle passe par les meilleures écoles. Elle avait une sœur ainée, Fleur, avec qui elle jouait beaucoup lorsqu'elle était plus jeune.A cause du travail de leur parents, les deux sœurs ne voyaient presque jamais ses deux parents et ce fut des nounous qui se sont occupés d'elles. Pas très réjouissant tout ça, n'est ce pas ? Mais elle ne s'en plaignait pas de manière ouverte. Elle devait être belle et se taire. Est-ce cela la politique des riches ? Alors, elle allait changer....
Elle arrive à l'adolescente et ce fut le changement radicale de sa vie. En effet, âgée alors de deux ans, elle perd ses vrais parents et elle est adoptée par une autre famille très riche. Les De La Vallée. Plus tard, ses parents adoptifs étaient sans cesse en train de lui expliquer ce qu'était la politique du gouvernement etc... Mais elle n'était pas de leur avis. Mais vraiment pas. Ils voulaient qu'elle s'implique elle aussi dans le domaine du rhétorique mais cela ne l'intéressait pas. Elle s'était les sciences et rien d'autre. Elle commence à s'intéresser aux armes, aux arts de combats allant même jusqu'à rechercher une école d'arts martiaux. Pourquoi ce changement radicale ? Personne ne sait mais elle avait besoin de se défouler... Car elle canalisait tout et cela n'était pas vraiment bon pour elle. Apprenant vite, elle évoluait à son aise. Intégrant les meilleures écoles, elle se bat verbalement avec son père pour entrer dans la branche des sciences plutôt que de la rhétorique. Le blabla, ce n'est pas pour elle. Elle veut de l'action, elle veut jouer avec le feu...

Continuant alors ses études, elle était plus qu'en froid avec ses parents. Mais cela reste ainsi jusqu'à ses 21 ans, ses parents organisent une sorte de bal en l'honneur de son anniversaire. Au départ, elle trouvait ça gentil mais elle n'était pas au courant de son cadeau qui allait la mettre en colère. Le bal se passe bien jusqu'à ce qu'un homme la demande comme cavalière. Habituée à ce genre de frivolités, elle accepte et elle danse avec lui durant plusieurs danses où ils discutèrent en riant. Mais lorsqu'elle revient s'asseoir auprès de ses parents, ceux-ci calmèrent le bal pour annoncer les fiançailles du couple... sa réaction ? Elle est partie en hurlant... Se réfugiant dans sa chambre, elle se plonge dans ses cours pour oublier. Après tout, elle allait bientôt avoir ses examens alors autant qu'elle bosse. Elle mit plusieurs semaines et cela attendit la fin de sa dernière année pour qu'elle revoit son futur époux. Il se nommait Alastor De Carminel et elle apprend que c'est pour des raisons politiques qu'elle est contrainte de l'épouser. Peu fière de ça, ils s'avouent volontiers qu'ils n'ont pas le choix et ils décident de trouver un terrain d'entente afin que leur vie se déroule bien. Heureusement, ils s'entendent et ils se rapprochent passant d'inconnus à amis. C'était mieux que rien... Durant l'été, le mariage se déroule sans encombre et elle abandonne son nom d'adoption pour le nom de son mari. Elle devient une De Carminel, une famille riche et très influente dans le nouveau régime.

Alors qu'ils n'étaient tous deux pas pour ce mariage, ils se sont toujours arrangés pour bien s'entendre et jouer le jeu d'un couple qui s'aiment devant leur parents. Mais en réalité, ils n'ont jamais fait l'amour ou même tenter de faire une descendance pour le plus grand malheur des deux familles. Entrant dans l'armée, elle rejoint de suite le service de recherche et développement.
Finalement, ils vont tous deux voir ailleurs et il parvient à avoir un enfant qui sera prise en charge par le couple afin que les parents les laisse en paix. Tout ça pour de la magouille. Reconnaissant l'enfant de son ami comme sien, les parents sont heureux et le couple purent vivre simplement. Mais la guerre arriva et elle perd son époux dans un combat à mort donc elle fut témoin. En effet, c'est un peu de sa faute s'il est mort. Durant cette guerre, elle s'est fait attrapée par l'ennemi qui avait un moyen de prendre en cible le lieu où elle travaillait... Servant de prisonnière de guerre, elle a été cependant bien traité. Mais son mari et ami ne l'entendait de cet œil et il s'engage dans un combat à mort où il fut grièvement blessé. Libre, elle le ramène dans un lieu de soin où elle reste à ses côtés. Il succombe de ses blessures et elle reçoit son grade en son nom à titre posthume. Étant ainsi veuve, elle n'était pas pucelle pour autant. Tout comme son mari, elle avait eu des relations extérieures qu'elle a caché durant longtemps...

Continuant à vivre sa vie, elle reste elle-même malgré le deuil de son ami et mari. Gardant son nom, elle est connu sous son nom d'épouse parmi l'armée où elle va jouer avec le plutonium ou d'autre éléments radioactif. Quelques années après, âgée de 27 ans, elle découvre un dispositif unique qui lui permet d'entrer en contact avec les radiations sans être affectée par les effets négatifs de ceux-ci. De cette manière, elle se permet de se déplacer sans combinaison. Présent sous la forme d'une puce placée le long de sa colonne vertébrale, lui retirer serait lui signifier la mort. Mais chose encore plus étrange, elle est incapable de recréer son propre dispositif... Pourquoi ? Tout simplement parce qu'elle l'a trouvé par pure hasard. Aujourd'hui, elle reste membre de l'armée et veuve et elle ne se plaint pas de sa vie. Ses parents adoptifs viennent de décéder et elle hérite de la totalité des biens qui appartiennent à la famille De Carminel... Un prestige dont elle ne savoure pas vraiment mais dont elle a prit pour l'enfant né de son ami... Aujourd'hui, il a six ans et il grandit entouré d'amour par sa mère et de nourrices qui s'occupent de lui quand maman n'est pas là...
avatar
Mégania De Carminel
Big Bada Boum... C'est chaud, ça brûle

Messages : 11
Date d'inscription : 06/04/2009
Age : 32
Localisation : Au palais présidentiel

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum