Kasumi Andreï

Aller en bas

Kasumi Andreï

Message par Kasumi Andreï le Mar 28 Avr - 8:52

[Bon je ne savais pas si c'étais ici qu'il fallait poster la fiche alors j'espère ne pas faire de bêtise. ^^ ]

Prénom : Kasumi

Nom : Andreî

Surnom : Kasumi n'a jamais été vraiment attaché  un surnom.

Âge : Le corps semble avoir une vingtaine d’année, vingt cinq au maximum, mais l’esprit, le programme qui l’habite n’a que deux ans.

Sexe : féminin de corps comme de programmation.

Faction : Consortium

Rang désiré: Policier d’Orfèvre.

Fonctions au sein de la faction choisie :  Policier

Description physique :  

Extrait de la lettre concernant la livraison du robot Kasumi A-9

Monsieur, j’espère que le travaille effectuer sur votre demande vous satisfera. J’espère surtout que vous saurez apprécier à sa juste valeur le travaille d’orfèvre que cela représente. J’ai personnellement fabriqué chacun de ses composants, dessiné tout les plans nécessaires et assemblé dans la plus grande minutie. C’est un véritable travaille d’orfèvre que je vous livre.

En accord avec vos critères et les données du programme de reconstitution virtuelle qui comme vous le savez nous permis de recréer l’évolution physique de votre fille pour aboutir exactement  ce qu’elle aurait été  cette âge. Nous avons tout de même corriger certaines disgrâces du modèle original.

Le robot mesure donc 169 centimètre pour un poids de seulement 58 kilogramme. Nous avons utilisé les matériaux les plus léger et résistant du marché. Bien sur contrairement  certain modèle n’espéré pas que votre robot reste en état après un choc direct avec un camion. Test à  l’appuis le corps du robot résistera  un choc comparable celui d’une chute d’une dizaine de mètre, au delà le squelette interne sera endommagé, mais facilement réparable. Muscles et tendons son aussi des merveilles de technologie permettant au robot de soulever un poids moyen de 100 kilogrammes, ce qui ne devrait pas arriver tant que l’inhibiteur de comportement sera en place. La souplesse quand elle atteint celle des meilleurs gymnastes.

Pour des questions de pratique les divers liquides ont été tenté de rouge et la pompe permettant leurs circulations imite parfaitement le rythme cardiaque humain.

Dernière innovation technologique et je dois dire sans me vanter ma création, est le système digestif. celui-ci fonctionne comme ceux des humains, j’ai même réussi à faire que certain nutriment comprit dans les aliments puisses êtres utiliser dans l’organisme comme le sucre, les minéraux et la protéine, le reste étant rejeté de manière traditionnelle, enfin pour nous, de l’organisme.

L’apparence extérieur est comme vous l’avez souhaité. Peau blanche et cheveux roux, les deux imitant parfaitement la texture humaine, les cheveux poussant même grâce au recyclage de certaine matière organique. Les yeux sont de couleurs noisettes et dispose d’un système de télémétrie avancé, encore une fois inaccessible tant que l’inhibiteur de comportement sera activé. Bien sur pour votre plaisir et celui des autres, nous avons donner une apparence aussi sexy que possible au robot et des organes sexuelles reproduisant encore une fois grâce  mes talents la perfection ceux d’une femme, j’y ai même inclus le cycle menstruelle, tout a été fait que pour jamais ce robot n’imagine en être un.

Monsieur, ce n’est pas un vulgaire robot que je vous ai fabriquer, mais presque un véritable être vivant. Faites y attention.


Description psychologiques :

Voici des extraits tiré du journal de travail du chercheur en robotique Sakagawa.

« C’est un véritable défi que Monsieur Andreï me posa, comment créer un robot qui ne saurait pas qu’il en est un? Je dois bien avouer que cela ma tenue éveilliez de longue nuit, ce qui explique peut être le temps que nous avons mis à créer cette machine. J’avais des consignes stricts, il fallait que sa personnalité soit en adéquation avec la fille qu’a et bientôt qu’avait perdu Mr Andreï. Doucement et gentille était les maitres mots, mais il fallait qu’elle soit fidèle au partie aussi, Mr Andreï étant un de ses membres. Je crois que cette homme est un peu fou. En vérité ce ne fut pas sa personnalité qui fut le plus dur  créer. En soit programmer la gentillesse, la douceur, la compassion n’a rien de bien sorcier, ajouté à cela un programme de fidélité absolu au parti et le tours était joué et pour plus de facilité un caractère solitaire lui fut donner nous empêchant de devoir lui trouver des amis. Non le plus dur est de retranscrire tout ce qui fait que jamais cette machine pourrait se douter d’être un être humain. Mon collègue c’est chargé des problèmes physiques les plus évidents, ainsi les fluides de fonctionnements furent coloré en rouge et son génie permit même la création d’un système de digestion performant capable par je ne sais quelle miracle de faire fonctionner cette satané machine sans qu’on est besoin de la brancher trop souvent, bien sur  un rechargement complet était nécessaire, mais seulement tous les trois mois. Pour moi cela fut plus long.

« C’est étonnant toute les petites choses à quoi il faut penser pour créer un véritable esprit humain. Comment définir les préférences pour telle où telle chose. Bien sur certaine chose sont superflue, mais les rêves par exemples, je sais que c’est un concept étrange, mais si Kasumi ne rêve jamais et finit par en parler  quelqu’un, il existe une chance pour que cela l’intrigue et qu’elle commence  se poser des questions. Débrouillard comme j’ai crée sa personnalité de base, je n’ai aucun doute que si jamais elle venait à chercher des réponses, Kasumi finirait par les obtenir. Ce sont ce genre de détails qui prend du temps, des rêves, des souvenirs; des gouts de bases tout ce qu’il fallait pour qu’elle est un lien, un passé écrit. Ce fut une étape laborieuse, programmer tout cela pour la couverture. 

 Mais je n’ai pas abandonné, j’ai passé des jours, des semaines voir des mois à travailler avec des femmes de toutes âges, de toutes conditions pour savoir comment elle fonctionnait. Je penses sans trop me vanter que le programme de cette machine approche de la perfection. Un de mes programmes testes ressentit même le besoin de procréer. Il ne s’était même pas rendu compte qu’il n’était qu’un logiciel installé sur l’un des pc du labo. Elle est était prête pour les test dans son futur corps. »

« Il y a eut un problème. Un décalage entre ce que j’ai créer et ce que c’est abrutie de Hites à fait comme corps. Il est trop puissant, Kasumi à arracher la porte du laboratoire en essayant de l’ouvrir. Nous devons calibrer cela, pourtant recréer un corps plus faible serait très long. De même j’avais complètement oublier cela, mais les robots dispose d’un affichage tête haute pour utiliser leurs corps robotique, autant dire que tout de suite le robot comprit qu’il n’était pas humain. Elle c’est débattue, elle croyait qu’on lui avait fait du mal. Retour  la programmation. »

« J’ai trouvé. Le programme de Kasumi fonctionnera sur deux niveaux. La base est le robotique ce que j’ai appelé mode Out. Elle disposerait de toute ces émotions, de tous ses souvenirs, mais aurait accès à toute les commandes pour contrôler son corps de robot. Pour le second, ou mode In, j’ai créer un système d’inhibiteur empêchant le fonctionnement des modes robotiques de base, l’affichage tête haute, les donnée sur l’’état du corps, mais surtout empêchant à Kasumi d’utiliser son corps au-delà des limites physique que devrait subir son corps s’il était de chair. »

« Les tests sont concluant, nous lui avons fait croire qu’elle  vécu un terrible accident et qu’elle vient juste de sortir de son coma. Elle a demandé  voir son père. Ce fut touchant, elle lui a sauté dans les bras en pleurant à son arrivé. Heureusement que Mr Hites l’avait briefé avant. En tout cas il est très content de ce que nous avons fait pour lui. Notre fortune est assuré. »


« Deux mois, il n’a fallut que deux mois pour qu’il m’appelle pour m’annoncer que quelques choses n’allaient pas, mais tout allait très bien, elle avait juste évoluer. Il s’imaginait quoi, quand non atteignait un telle dégrée de perfection de programmation ce genre de chose pouvait, devait même arriver. Bien sur il aurait mieux valut qu’elle veulent devenir une scientifique du partie, mais elle devrait pouvoir devenir Flic sans problème, heureusement son inhibiteur l’empêche d’utiliser son corps robotique pleine puissance. Quelque billets bien placé devrait permettre de garder le secret. »

Particularités :  

En dehors des avantages que lui procure son corps robotique: force, endurance et vitesse accrues. Perception et mémoire amélioré, tout cela ne lui étant accessible que si elle est en mode Out. Kasumi n’a pas besoin de se rechargé souvent, en mode In elle ne doit le faire que tout les six mois, ce délai passant à trois mois si elle reste en mode Out.

Histoire :

[02/03/05]  --- début d’enregistrement --- Cette nuit je me suis réveillé en hurlant. J’ai encore cauchemarder sur l’accident d’il y a trois jours. C’est normal, après tout combien de personne qui ont subit un tir direct de fusil à pompe dans le ventre peuvent se vanter d’être aussi bien que moi. Cela laisse des marques forcement, j’en ai d’ailleurs elle me semble bizarre.  Comme se cauchemar, je revois toute l’agression, mais après aussi, on m’a dit que j’étais tombé inconsciente. Pourtant je vois encore mon coéquipier abattre celui qui ma tirer dessus puis venir à mon chevet. Il se penche vers moi et me rejette l’air terrifier. Ba cela doit juste être mon imagination. ---Fin d’enregistrement.---

[04/03/05] --- Début d’enregistrement --- Papa est venus me chercher à la sortie de l’hôpital. Il semblé paniqué, il a pas arrêté de me demander comment j’allais, si je voulais me reposer et tout le reste habituel. Faut dire que depuis la mort de maman, il est toujours au petit soin  pour moi. Il a encore voulut que j’abandonne la police, mais il ne comprend pas que c’est mon devoir. Je ne peux pas m’empêcher de vouloir surveiller cette ville. On est allé manger dans un grand restaurant dans le centre ville. La nourriture était exquise. --- Fin d’enregistrement. ---

[05/03/05] --- Début d’enregistrement. --- J’ai reprit le travaille aujourd’hui et mes collègues semblaient bizarre avec moi, comme si une distance c’était créez entre moi et eux. J’ai aussi apprit que mon coéquipier avait demandé sa mutation pour un autre quartier. Il faudra que j’aille le voir. Le soir dans les douches, une nouvelle ma demandé ce que j’avais fait de mon tatouage. Je n’ai pas put lui répondre, je ne me souviens pas d’en avoir jamais eut un. --- Fin d’enregistrement. ---

[10/03/05] --- Début d’enregistrement. --- Ce con m’a largué et il ne veut pas m’expliquer pourquoi. En plus monsieur  fait dans la grande classe, par messagerie interposé. Il me demande de ne plus le voir. Je suis furieuse, il peut compter la dessus, si nos chemins se recroisent un jours, il va souffrir, je suis gentille, mais me faire un coup comme cela. A tout les coups il a dut me larguer pour une sa**pe de blonde dans son nouveau quartier d’affectation. Ce soir je vais picoller et profiter des services de certain nouveau robot qui traine dans les bas-fonds de cette ville. Pas envie de sentir un vrai homme en moi. --- Fin d’enregistrement. ---

[11/03/05] --- Début d’enregistrement. ---  Les paroles de la nouvelle me sont revenue en mémoire. J’ai trouver une vielle photo de moi en faisant le ménage des affaires que ce porc avait laissé chez moi. C’était pendant nos trop rare jours de congé. Je suis en bikini dessus et sur mon ventre il y a un dragon. Je n’en ai plus aucune trace. Qu’Est-ce qui c’est passé à l’hopital. Si c’est un coup de mon père je vais l’engueler il peut en être sur. --- Fin d’enregistrement. ---

[15/03/05] ---  Début d’enregistrement. --- Je n’arrives pas à contacter mon medecin le Docteur Sakagawa et mon père me certifie ne pas être le responsable de la disparition de ce tatouage. Même avec les procéder de reconstruction de la peau, il devrait en rester des traces, mais là c’est comme s’ils m’avaient changé toute ma peau et puis ce cauchemar qui ne me lâche pas. Je crois que mon esprit chercher à me dire quelques chose, mais quoi? --- Fin d’enregistrement ---

[16/03/05] --- Début d’enregistrement. --- JE suis allé voir mon ex aujourd’hui. J’ai eu toute les peines du monde à le convaincre de discuter avec moi. Deux balles dans sa portes m’aidèrent dans la tache. Tout ce que j’ai réussis à en tirer, c’est que je n’étais plus moi-même. Il semble avoir plus de peur  de ce qu’il devrait me dire que de ce que je pourrais lui faire. J’ai toute essayé, la menace, le chantage et la séduction. Il avait l’air particulièrement dégouté d’ailleurs quand je lui ai proposer de coucher avec moi. Je suis partie après lui avoir mis une baffe. Sa réaction m’a fait super mal, je crois que je suis encore amoureuses de cette homme. C’est chiant on voulait même avoir un enfant. Il faut que j’arrête de penser à cela. Ce soir, bière, chocolat devant la télé. C’est encore le mieux pour me remonter le moral. --- Fin d’enregistrement. ---

[20/03/05] --- Début d’enregistrement. --- J’ai de moins en moins l’impression d’être moi. Comme si ce corps n’était celui que j’avais toujours connue, c’est insensé je sais bien et complètement stupide, mais mon instinct féminin me souffle que quelque chose cloche et je suis pas devenue l’une des meilleurs flics de mon unité en faisant taire mon instinct. Quelque chose cloche. --- Fin  d’enregistrement. ---

[21/03/05] --- Début d’enregistrement --- Non, ce n’est pas possible. Je ne sais pas ce qui m’a poussé à faire cela, mais je me suis ouvert le bras et à l’intérieur rien d’organique. Un véritable bras robotique, mais je ne me suis jamais fait remplacé un de mes membres. Je vais allez voir Sakagawa. Si quelqu’un a fait un changement cela ne peut être que lui. J’y crois pas se passer de ma permission. Il va m’entendre. --- Fin d’enregistrement. ---

[22/03/05] --- Début d’enregistrement. --- Je ne peux y croire, Sakagawa ne voulait rien me dire, il a même essayé de me planter une sorte d’appareille dans le coup. Je me suis pas laissé faire et après lui avoir péter les deux bras, il a été plus loquace.  Ce qu’il ma raconter m’horrifie. J’ai du mal à l’imaginer, pourtant il m’a montrer des preuves. Je ne suis pas humaine, je ne suis qu’une pu**in de machine. Un programme informatique. J’ai failli le tuer quand il ma dit cela.  Puis il m’a donné un code, il ma expliqué que cela me mettrais Out. Je crois bien qu’il délirait. Faut que j’aille voir mon père. --- Fin d’enregistrement. ---

[23/03/05] --- Début d’enregistrement --- Mon père, ce salaud. Je n’arrives pas  y croire. J’ai été crée pour remplacer sa fille, mais alors qu’Est-ce que je suis moi? Pas elle en tout cas, ou peut être que si? Non je délires, je ne suis qu’une machine, tout mes rêves, toutes mes aspirations. Je voulais fonder un foyer, avoir des enfants, vivre normalement. Je voulais être humaine. J’ai l’impression de me retrouver dans une mauvaise adaptation de Pinocchio. En tout cas je comprend mon ex maintenant, moi aussi j’aurais fait la gueule si les rôles avait été inversé. Si seulement Maman était là, j’aurais put me réfugier dans ses bras. J’ai tant envie de pleurer, mais je n’ai plus personne. Ma seule consolation c'est que je suis une véritable pièce d'artisanat, j'aurais préféré être de chair et de sang.--- Fin d’enregistrement. ---

[24/03/05] --- Début d’enregistrement --- C’est étranges, cette nuit j n’ai plus cauchemardé. C’était cela que mon esprit, mon instinct voulait me dire. Non cela ne devait être qu’un bug dans ma programmation. Il ont du mal effacer les souvenir de mon accident. Les souvenirs les quelles sont  moi?  ai-je jamais vraiment connue Maman ou alors ce n’est qu’une programmation dans mon système?  --- Fin d’enregistrement ---

[29/03/05] --- Début d’enregistrement --- J’ai essayé le code que ma donné Sakagawa. Maintenant je comprends ce qu’il voulait dire par Out. J’étais vraiment un robot. C’est comme si j’avais un autre corps.  Il va falloir que j’en fasse l’apprentissage. Néanmoins, j’ai put apprendre quelques chose. Mon programme ne fonctionne que depuis deux ans? Maintenant je sais quel sont mes souvenirs et ceux qui ne le sont pas. Je pourrais, je devrais même surement les effacer, mais je ne peux pas. Cette petite fille que je suis sensé avoir remplacé, Est-ce moi? Après tout elle aurait du être comme moi? Je ne sais pas quoi penser. --- Fin d’enregistrement ---

[01/04/05] --- Début d’enregistrement --- Mon programme doit avoir des défauts, par moment j’oublie que je suis un robot, surtout quand je suis In, mais cela me saute toujours  la figure au bout de quelques instant. Je deviens un cas de psychiatrie. Je n’arrives pas  croire que tous mes souvenirs antérieurs  deux ans soit faux, une partie de moi veux les garder comme s’ils étaient réel et pas seulement un simple constituant de mon programme. Non je n’ai pas envie d’oublier la douceur de la peau de mère ni sa beauté. C’est malsain, mais je lui ressemble énormément, peut être que mon père voulait qu’à terme je remplace la femme et la fille. J’en ia froid dans le dos.

Je me suis fait un nouveau tatouage, je ne veux pas oublié. Sur tout mon flanc gauche jusqu’à mon cou en passant par mon sein, je me suis fait tatoué comme si j’avais été écorché. Le réalisme est saisissant, dommage que ce ne soit qu’un dessin et que rien ne soit réelle en dessous. Je me suis coupé en quittant le salon de tatouage, du sang, non simplement des liquides de refroidissement qui sont rouge. Je te hais papa, si seulement je l’avais sut depuis le début. --- Fin d’enregistrement. ---
[22/04/05] ---Début d’enregistrement. --- Dois je faire comme si j’étais toujours humaine? --- Fin d’enregistrement ---

-----Dernier entrée du journal. -----

-----Voulez vous quitter le programme? Y/N-----
avatar
Kasumi Andreï
Policier d’Orfèvre

Messages : 12
Date d'inscription : 27/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum