Divisions en zones et quartiers de la cité-état d’Utopia

Aller en bas

Divisions en zones et quartiers de la cité-état d’Utopia

Message par Sinéad Domnall le Lun 30 Mar - 15:18

La zone centre, cœur de la ville et centre du gouvernement

Il s’agit de l’endroit le plus sécurisé de tout Utopia. Armée, police et milices privées au service des compagnies du Consortium assurent la sécurité des lieux. C’est dans cette section de la ville que l’on ressent le plus l’influence du Consortium sur la ville, avec ses constructions au service des finances, des affaires et de l’industrie. On y trouve également tous les bâtiments gouvernementaux de la cité-état.

Le quartier Oméga, quartier de la « classe moyenne pauvre »

S’il y a bien un endroit dans Utopia où les forces de l’ordre ont toujours le nez, c’est bien dans ce quartier. Nid de dissidents et d’éléments problématiques, les moins nantis du système vivent en ces lieux dans une pauvreté qui n’en est pas une mais où les revenus suffisent pour avoir à peine de quoi dépenser une fois les impôts passés et les dépenses essentielles faites. De façon générale, la classe ouvrière habite ce quartier.

Le quartier Beta, quartier de la « classe moyenne moyenne »

Le quartier Beta est un quartier… Particulier. Ici, les habitants sont très attachés à leur milieu de vie et voient d’un très mauvais œil les intrusions tant par des gens de la classe oméga que de la classe alpha. Toujours prêts à dénoncer toute activité sur leur territoire, ils sont à cheval sur la mince ligne séparant la méfiance aigue de la paranoïa… Ce qui fait que les forces de l’ordre envoient leurs recrues pour y gérer les problèmes.

Le quartier Alpha, quartier de la « classe moyenne riche »

Si la présence des forces de l’ordre est omniprésente dans ce quartier luxueux où luxe et démesure se côtoie, elle se fait incroyablement discrète. Dans cet univers de riches, on a tendance à regarder de haut quiconque a un statut social moins élevé ou des revenus moindres. Soyez certain que l’on ne manquera pas de remarquer un visage inconnu dans ce quartier huppé où dépense et démesure ne font qu’un.

La zone industrielle, centre de production et de distribution d’Utopia

Si Utopia est une ville-état capable de fournir, produire et nourrir ses citoyens sans le support de villes environnantes c’est en grande partie grâce à sa zone industrielle excessivement développée où le dicton rien ne se perd, rien ne se crée prend tout son sens. Ici, ce sont davantage des milices privées à la solde du Consortium que la police qui assure la sécurité, ce qui n’empêche pas les vols de matériel malgré ce qu’en dit l’état.

La zone des services publics, section mixte pour tous citoyens confondus

S’il y a bien un endroit de la ville où citoyens moyens de toute extraction, militaires, membres du Consortium et tout autre groupe composant Utopia se rencontrent et coexistent, c’est bien ici. Abritant le complexe central du réseau de transport, cette section de la ville se trouve par conséquent à être une des plus fréquentée qui soit et une cible de choix pour les criminels d’Éternium.
avatar
Sinéad Domnall
Chef suprême, parce qu'elle le vaut bien...

Messages : 83
Date d'inscription : 28/03/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://brutopia.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum